samedi 14 janvier 2012

Alter Ego - Noah

Pitch de la série:
Aux quatre coins du monde, six individus sont confrontés à une découverte scientifique d'une portée phénoménale.
Une organisation tente d'exploiter cette découverte pour mettre l'humanité sous contrôle.
Ils sont six. Ils se nomment Fouad, Camille, Darius, Park, Jonas ou Noah. Ils ne se connaissent pas.
Ils n'ont aucune raison de se rencontrer.
Pourtant, leurs vies vont se croiser et se nouer.
Sans le savoir, ils ont notre liberté entre les mains.

UN THRILLER TENTACULAIRE
Commencez par l'album de votre choix.
Les six aventures se lisent en parallèle.
Une expérience de lecture inédite.

Noah a tout pour lui : beau, intelligent, fortuné, arrogant et cynique. On le serait à moins : il est le fils de l'homme le plus puissant de la planète, le Président des Etats-Unis. Pour l'heure, il est pourtant dans un état critique, entre la vie et la mort, suite à une tentative de suicide. Comment en est-il arrivé là ? Quel est son lien avec cette jolie jeune femme noire qu'un médium lui a décrit comme la femme de sa vie ?


"Noah" est le tome que j'ai le moins apprécié jusqu'à présent même si on y dévoile enfin la teneur du complot international lié à la théorie des âmes sœurs. 

La raison réside dans la personnalité même du personnage de Noah. Difficile de s'y identifier ! Il semble dénué de tout sens moral et son ego est tel qu'il serait même prêt à outrepasser les décisions de son père. D'un autre côté, il faut bien qu'il y ait quelques "méchants" ; Camille, Fouad et Darius se classant sans hésitation possible du côté des "gentils".

Il me reste à lire "Park" et "Jonas", deux personnages intervenant dans cette histoire : Park comme prisonnier de l'organisation à laquelle adhère le président et son fils et Jonas, un médium, lui aussi à la solde de l'organisation, qui semble avoir une double personnalité, à moins qu'il n'ait un jumeau...

Même si les choses se précisent, de nombreuses zones d'ombre subsistent... D'où mon envie pressante de lire les deux derniers titres! Pour "Jonas", il faudra attendre le 28 octobre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...