samedi 14 janvier 2012

Alter Ego - Darius

Pitch de la série:
Aux quatre coins du monde, six individus sont confrontés à une découverte scientifique d'une portée phénoménale.
Une organisation tente d'exploiter cette découverte pour mettre l'humanité sous contrôle.
Ils sont six. Ils se nomment Fouad, Camille, Darius, Park, Jonas ou Noah.
Ils ne se connaissent pas. Ils n'ont aucune raison de se rencontrer. Pourtant, leurs vies vont se croiser et se nouer. Sans le savoir, ils ont notre liberté entre les mains.

UN THRILLER TENTACULAIRE
Commencez par l'album de votre choix.
Les six aventures se lisent en parallèle.
Une expérience de lecture inédite.

Darius est un brave électricien bedonnant. Il pourrait vivre bien pépère dans son petit appartement de Los Angeles, mais il s'acharne à sauver Bram, son voisin de palier, un jeune crétin malfaisant et camé qui se met toujours dans les pires situations. Pourquoi Darius agit-il ainsi ? Pour combler un besoin de paternité suite à un drame personnel ? Pour les beaux yeux d'Heather, la gentille copine de Bram ? Ou parce qu'il est en mission secrète ?


"Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
Vayiqra 19,18

Et si nous étions tous liés, si nous avions une voire plusieurs âmes soeurs avec qui nous partagerions une seule et même source vitale, si le décès d'une fragilisait la santé des autres... Que ferions-nous ? Continuerions-nous nos petites vies égoïstes ou tenterions-nous de nous protéger les uns les autres ?

Toutes ces questions philosophiques et éthiques forment la trame de ce tome moins tourné vers l'action même s'il débute néanmoins avec la mythique course de voitures en plein cœur de Los Angeles. 

Ce tome est une charnière dans la série puisqu'il révèle enfin au lecteur les secrets de Suzanne Rochant, la mère de Camille. 

Il nous présente le portrait d'un ancien policier meurtri par la vie qui va trouver la rédemption en endossant le rôle d'ange gardien d'un vaurien... Style "le grand frère" pour ceux qui connaissent.

Bref, des trois (Camille-Fouad-Darius), mon tome préféré car plus psychologique...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...